Un billet pour deux informations trouvées ce jour sur le net :

  1. tout d’abord le site très controversé « Xkiouze »
  2. et ensuite, les dérives possible de facebook

Depuis ce matin est mis en ligne le site Xkiouze ; le but de ce site est très simple : permettre à quiconque le désirant et moyennant finance, d’avoir une excuse (d’où le titre) valable auprès de l’administration de l’école. Les excuses sont hétéroclites puisqu’elles peuvent être une convocation administrative comme une dispense médicale.
Le site (se résumant à une page pour l’instant) n’est pas « officiellement » ouvert et annonce prochainement une conférence pour expliquer le pourquoi d’une telle idée.

Maintenant parlons sérieusement, outre le scandale provoqué par ce site au côté plus que douteux légalement parlant, la FCPE et l’éducation nationale (entre autre) ont déjà pris les devants.
Toutefois, devons-nous dire qu’ils ont pris les devants… par prévention ? En effet, circule déjà sur la toile des arguments prouvant que ce site est un « gros buzz », « un fake », comprendre par là une mascarade ayant pour but de seulement parler de lui (comprendre le webmestre) dans un pur esprit « marketing ».
Le débat reste donc ouvert… mais sous protection.

Deuxième information trouvée ce jour sur le site lemonde : celle où des collégiens sont exclus pour diffamation sur facebook. De prime abord, il n’y a aucune relation entre les deux informations ; et pourtant…
Le monde informatique, les nouvelles technologie de communication et les nouveaux réseaux de tissu social ne peuvent plus être ignorés tant l’interdépendance entre tout cet e-monde est complexe et étroit.

Nous nous devons d’évoluer avec mais nous devons également en comprendre les dérives. L’un comme l’autre (et cela peu importe la finalité de Xkiouze) nous montre certaines dérives de cet e-monde. Ce n’est pas de la méfiance que nous devons apprendre et faire comprendre à nos élèves mais tout simplement apprendre à vivre avec et en faire comprendre les tenants et les aboutissants (légal ou non) de ces nouveaux réseaux.

Pas de sujets relatifs